Sea My Prints

Sea My Prints is a solo exhibition of my early and recent relief prints, at Atelier Circulaire, from June 1 to 22, 2012.

 

Sea My Prints  carving6

Carving a wood plate. Atelier Circulaire, 1987

 

I discovered woodcut and linocut printing during my last session of my Bachelors of Fine Arts and Art Education, at Université du Québec à Montréal, in 1985.  It was in Monique Charbonneau’s Relief Printing class.  I felt an instant affinity for wood, its warmth, its grain, its smell as I carved out my textures.

 

printing4

Printing a wood plate. Atelier Circulaire, 1987

 

Immediately after graduating, I became a member of Atelier Circulaire printmaking studio, where I still work today.  At the time, the studio was located in Old Montreal, on the fringe of Chinatown. This vast loft, filled with inspiring artists and excellent printmaking facilities, was to become my second home for the next twenty-six years.

 

6waves723

Sea and Waves series, woodcut, 38 x 38 cm each, 1985

 

A few days after joining the studio, an artist handed me a few square pine plates.  She urged me to explore textures. This led to the Sea and Waves series, two varied editions, shown together in Sea My Prints, for the first time, in a mural of 24 prints.  These prints led to the Fish and Swimmer series, carved in cherry wood.

 

secret-swim2

The Secret Swim, woodcut, 38 x 56 cm, 1987

 

These early woodcuts represent a definitive period for me.  I worked intensely, often into the wee hours of the morning, when the silent phone and my solitude became my allies.  Two years later, I had my first solo exhibition with my woodcut prints at the Tekeyan Armenian Cultural Association, in Montreal.

 

meroll1

Printing La chûte d'Icare, collective linocut, 213 x 107 cm, Atelier Circulaire,2011

 

Through the years I have gravitated to other printmaking techniques such as collagraphy and monotype.  However, I periodically return to relief printing.  I made Dances of Sun and Rain, at Atelier Mille Feuilles, in Rouyn-Noranda, Quebec, in 1991.  This was the first time I combined linocut and collagraph printing.  More recently, in 2011, I embarked on La chûte d’Icare, an ambitious collective linocut venture with five other Atelier Circulaire artists.  My Icarus and Icaro series stem from this project.

 

icarus1

Icarus series, linocut, 15 x 15 cm each, 2011

 

I have had the pleasure of teaching relief printing at the Saidye Bronfman Centre, the Montreal Museum of Fine Arts and Atelier Circulaire.  I’ve also been teaching a child-friendly relief printing technique in elementary schools across Quebec for the past 19 years through the Culture in the Schools program (Scroll down to next blog).  My most memorable teaching experience, however, was in 2003, when I taught an intensive 17-day woodcut printing workshop to Inuit students in Inukjuak, Nunavik, during the Nunavik Annual Artistic Workshops (Go to http://talleen.unblog.fr/2008/06/ and scroll down).

 

It seems fitting to be showing my woodcut and linocut prints at Atelier Circulaire.  They are intrinsically linked to my experience here. The desire to show my early relief prints has to do with the need to reveal a little known facet of my artwork.  It is also a homage to my entry into Atelier Circulaire and the professional art world.  By looking back at this period and reflecting on how my work has developed I reap a satisfying energy that pushes me to continue creating into the future.

Talleen Hacikyan

 

Atelier Circulaire

5445 Avenue de Gaspé  Espace 503

Montreal, QC H2T 3B2

(514) 272-8874

 

Black and white photos:  Geneviéve Bougie

Photo of me printing big linocut: Rolande Pelletier

Traduction en français:

MER GRAVÉE DANS LA MÉMOIRE

J’ai découvert la gravure sur bois et la linogravure pendant la dernière session de mon baccalauréat en Arts Plastques et Enseignement des Arts Plastiques, à l’Université du Québec à Montréal, en 1985.  C’était dans le cours de gravure en relief de Monique Charbonneau.  J’ai ressenti une affinité instantanée pour le bois, sa chaleur, son grain et son odeur lorsque je gravais mes textures.

Immédiatement après avoir graduée, je suis devenue membre de l’Atelier Circulaire, où je travaille encore aujourd’hui.  L’atelier était situé dans le Vieux-Montréal, près du quartier chinois.  Ce loft immense, avec son groupe d’artistes inspirants et son équipement de gravure impressionant, allait devenir ma deuxième maison pour les prochaines vingt-sept ans.

Quelques jours après être devenue membre de l’atelier, une artiste m’a donné des plaques carrées en bois de pin.  Elle ma conseillé d’explorer divers textures dans le bois.  Ceci m’a amené aux séries Mer et Vagues, ce qui m’ont conduit à la série Nageuses et poissons, gravée dans le merisier.

Ces bois gravés représentent une période définitive pour moi.  Je travaillai intensément, souvent jusqu’aux petits heures du matin, quand le téléphone silencieux et ma solitude alimentaient ma créativité.   Deux ans plus tard, j’ai eu ma première exposition solo au Centre culturel Tekeyan de Montréal.

Au fur et à mesure des années j’ai pratiqué d’autres techniques de gravure, notamment la collagraphie et le monotype. Néanmoins, je reviens périodiquement à la gravure en relief.  J’ai fait Dances of Sun and Rain à l’Atelier Mille Feuilles, à Rouyn-Noranda, Québec, en 1991.  C’était la première fois que je combinais le bois gravé avec la collagraphie.  Plus récemment, en 2011, j’ai participé au projet de linogravure ambitieux, avec cinq artistes de l’Atelier Circulaire: La chute d’Icare. Mes séries Icarus et Icaro font parti de ce projet.

J’ai eu le plaisir d’enseigner la gravure en relief au Centre Saidye Bronfman, au Musée des beaux-arts de Montréal et à l’Atelier Circulaire.  J’enseigne aussi cette technique, depuis 19 ans, dans les écoles primaires partout au Québec, avec le programme Rencontre culture éducation.  Toutefois, mon experience d’enseignment le plus mémorable était en 2003, quand j’ai donné un stage intensif de bois gravé de dix-sept jours à un groupe d’artistes Inuits, à Inukjuak, Nunavik.

Il me semble approprié de montrer mes gravures en relief à l’Atelier Circulaire car elles sont étroitement liées à mon expérience dans cet atelier.  Le désir d’exposer ces oeuvres est lié au besoin de dévoiler ce côté peu connu de mon travail.  C’est aussi un hommage à mon entrée dans l’Atelier Circulaire et dans le monde de l’art professionnel.

En jetant un coup d’oeil à cette période et en réfléchissant au développement de mon travail, je ressens une énergie paisible qui me pousse inlassablement à continuer ma création.

Talleen Hacikyan

Photos noir et blanc:  Geneviève Bougie

Photo de l’impression du grand linogravure: Rolande Pelletier

0 Réponses à “Sea My Prints”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




les arts anciens d' Afrique |
La Maison Bleue à Dives sur... |
les bagues colorées de La P... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CIRCUS MUNDI
| Ffayce
| mon art, mon expression.......